Le Mayflower, premier pas vers la liberté,

… croyaient-ils.

Je mets le verbe au masculin intentionnellement, car pour les femmes du XVIIe siècle, de liberté point. En Terre Nouvelle comme en Vieille Europe, en Angleterre comme dans les Pays-Bas comme dans le Massachusetts,  la femme de ce temps-là n’aura que très peu de droits, et une énorme masse de devoirs. Elle ne sera ni battue, ni violée ( sauf par les soudards en cas de guerre). Elle sera protégée par les hommes de sa famille. Finalement, elle ne se sentira pas malheureuse, ni flouée. Simplement, la liberté, qu’elle soit de corps, d’âme ou d’esprit, est un mot qui ne signifie rien pour elle. Il lui faudra attendre encore trois siècles avant de la découvrir. Lire la suite