Rester gourmets en Amérique

Ce cher Rockwell a immortalisé la tradition de la dinde rôtie

On lit, deci delà, des articles  qui se veulent humoristiques sur la mauvaise qualité de la nourriture aux USA. Il est donc nécessaire d’en parler : manger, n’est-ce point la première condition pour la continuité historique ? Et puis, on ne mange pas ici plus mal qu’ailleurs. On mange, point. Mais comment rester gourmet en Amérique ? Pas facile.

D’abord, ici comme partout dans le monde,  la nourriture varie avec les saisons. Enfin, pas tous, évidemment :  un Mc Do de janvier, et un McDo d’aout, c’est du pareil au même. Mais justement, les gens du coin, l’habitant, l’autochtone, le natif, ne se nourrissent pas exclusivement de McDo.

( Qui s’en nourrit exclusivement, alors ?  La Chron reviendra sur cette bonne question qui a son importance – et qui est fort triste.)

La Parisienne, qui est établie à New York,  a gardé de son village une curiosité de fouine pour tout ce qui se mange. Elle a testé pour nous le fin du fin en matière de chocolat : le chocolat au bacon. On peut lire ici ses conclusions de l’expérience.

Et pour nous, une rubrique supplémentaire dans la catégorie « aujourd’hui » : Manger, an 2000 

Publicités