Il y a exactement 70 ans aujourd’hui , la rafle du Vel’ d’Hiv

« Pour la majorité des moins de 35 ans, la rafle du Vel d’Hiv est un événement inconnu« . (Mariléti, aujourd‘hui sur FCBK)

L »ignorance m’indigne. Pourtant, elle a raison, Marie-Laetitia. Et que dire ? Je sais cela depuis longtemps. Je sais le dénigrement,  les sous-entendus sarcastiques,  les fausses mesures et tout ce qui est “effacé” de l’histoire quand l’Histoire devient  un miroir gênant pour notre quotidien : alors, on voile les choses – et non, je ne fais pas d’esprit, je constate en quelques mots, même si c’est à l’arraché : voiler, c’est occulter ; occulter, c’est mentir ; mentir,  c’est le premier pas vers le crime.

Ne pas dire, c’est aussi mentir.

Oui, se taire, c’est souvent mentir.

La rafle du Vel’ d’Hiv, on en a longtemps parlé à mots couverts. Dans certains milieux, on n’en parle jamais. Et bien, sans tambour ni trompette, mais parce que j’aime que les choses soient dites, on va se référer aux témoins habituels en ce début du vingtième siècle, tada !! J’annonce, Wiki !! (trompettes )

________

( repris de sur Wikipedia/French)

La rafle du Vélodrome d’Hiver, 16 et 17 juillet 1942, souvent appelée rafle du Vel’ d’Hiv, est la plus grande arrestation massive de Juifs réalisée en France pendant la Seconde Guerre Mondiale

En Juillet 1942, le régime nazi qui occupe les pays en guerre organise l’opération “Vent Printanier “ ( ils étaient monstrueusement bucoliques) : il s’agit d’une rafle à grande échelle de Juifs dans plusieurs pays européens. En France, le gouvernement de Vichy  mobilise la police française  et lui donne ordre de participer à l’opération : à Paris et la région parisienne, 9 000 policiers et gendarmes, aides par les SS, lanceront l’opération et rafleront 13 152 hommes, femmes et enfants juifs, selon les chiffres de la préfecture de police.

Lire la suite ici :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Rafle_du_V%C3%A9lodrome_d’Hiver

___________